En terre Tricastine, lavande et truffe c’est plus qu’une histoire d’amour !

Truffe et lavande
Alors que la saison des lavandes bat son plein, il n’est pas rare de voir ces bouquets  alignées dans les Truffières magnifiant le paysage. La beauté du tableau attire les visiteurs autant que cela les intrigue !
Truffe et lavande
Les raisons de cette association si réussie s’expliquent par le délai d’attente de production du chêne. L’espoir de creuser les premières rabasses viendra après quelques 8/ 10 années de plantation. D’ici là, la culture des lavandes apporte une source de revenu et fournit les essences naturelles si recherchées  tant pour les parfums, que pour votre santé.
Truffe et lavande
Les jeunes chênes truffiers ont besoin d’humidité pour se développer. Les racines des lavandes ont la capacité à retenir l’humidité. Ainsi les radicelles du chêne sont moins profondes puisqu’elles se développent vers celles des lavandes.
Truffe et lavande
Lorsque la saison des truffes arrivera les chiens débusqueront plus facilement les diamants noirs et le Rabbassié n’aura plus qu’à caver à 10 / 30 cm pour sortir ses trésors ! Encore un tour de force de la nature !